Aller directement au contenu
Beaubois

La maitrise de l'ébénisterie architecturale

La maîtrise de l'exécution

  1. 1.
    En manchettes
  2. 2.
    Archives

Appelez-nous pour
discuter de votre projet
1-800-463-2237

Archives

L'édifice de l'Ouest du Parlement canadien

Beaubois obtient un important contrat dans le cadre de la rénovation du Parlement canadien

Beaubois, l'un des chefs de file de l'ébénisterie architecturale en Amérique du Nord, a obtenu le plus important contrat d'ébénisterie jamais accordé au Canada dans le cadre des travaux de réhabilitation de l'Édifice de l'Ouest du Parlement canadien à Ottawa, un mandat évalué à 17 M$. 

Ce projet, le plus complexe jamais entrepris dans la Cité parlementaire, exige une expertise de pointe en ébénisterie architecturale haut de gamme, ce que Beaubois a su développer et maîtriser, de même qu'une grande capacité de production. Forte d'une équipe de 280 employés, Beaubois sera en mesure de fabriquer et installer ses produits, contribuant ainsi à l'aménagement provisoire des bureaux des parlementaires, des salles de réunion, du centre d'accueil pour les visiteurs et de la Chambre des communes.

Ouvert en 1866 et désigné « lieu historique du Canada » en 1987, l'Édifice de l'Ouest a subi un curetage complet pour permettre sa réhabilitation ayant pour objectif de s'assurer qu'il réponde aux besoins du Parlement au cours des prochaines décennies.

Travailler dans un immeuble âgé de 150 ans comporte sa part de défis et exige une grande souplesse. Les multiples variations dimensionnelles de l'édifice requièrent une attention de tous les instants rendant le travail plus complexe.

L'acoustique des lieux revêt une grande importance, aucun son ne devant s'échapper des bureaux et salles de réunion. Beaubois produira donc plusieurs types de panneaux acoustiques conçus pour répondre aux différents niveaux d'insonorisation requis. Pour leur part, les cadres et portes en bois comportant un coefficient acoustique seront testés en laboratoire d'abord, et sur place après leur installation. Panneaux muraux, lambris, allèges de fenêtre, portes et cadres, caissons, recouvrement des unités de chauffage et moulures figurent parmi les multiples éléments de menuiserie architecturale que signera Beaubois.

L'édifice compte également de nombreuses arches, de même que des murs de pierres et de briques qu'il faudra parer de chêne. D'ailleurs, aucune essence de bois exotique ne sera employée, seules celles du pays sont exigées : érable, chêne et merisier. Les caractéristiques et la finition du style néogothique d'origine de l'édifice seront préservées, et cela tout en s'ajustant aux normes en vigueur.

Ce projet d'envergure est tout à fait dans les cordes de Beaubois dont le talent s'appuie sur une expérience exceptionnelle garante des meilleurs résultats.

Un peu d'histoire

En 1857, la ville d'Ottawa accède au statut de capitale de la Province du Canada. En mai 1859, le département des travaux publics lance une invitation aux architectes afin que ceux intéressés soumettent des propositions pour les nouveaux édifices du parlement. Ils reçoivent 298 dessins. Seulement trois mois plus tard, le 29 août 1859, le projet sélectionné est dévoilé.

La même année s'amorce la construction des édifices parlementaires: un immeuble pour le corps législatif au nord (l'édifice central) et deux édifices administratifs à l'est et à l'ouest sur la colline Barrack Hill, qu'on désignera désormais comme la Colline du Parlement.

Construit en grès de Nepean et surplombé d'un toit en mansarde revêtu de cuivre avec faîtage en fer, l'Édifice de l'Ouest ouvre ses portes en 1866. Il accueille alors des employés de la fonction publique fédérale, mais avec le temps les besoins d'espace des parlementaires augmentant, il est agrandi en 1873. S'ajoutent l'aile et l'imposante tour Mackenzie, nommées en l'honneur de l'instigateur de cet agrandissement, le Premier ministre du Canada, Alexander Mackenzie.

En 1906, la tour et la passerelle Laurier sont aménagées. Cette fois encore, ces additions portent le nom d'un Premier ministre, Sir Wilfrid Laurier. Près de soixante ans plus tard, en 1965, l'Édifice de l'Ouest est l'objet d'une rénovation complète.

Bien que moins connu que l'édifice du Centre, mais offrant une image des plus pittoresques, l'Édifice de l'Ouest a eu l'honneur de figurer sur les anciens billets de cinq dollars.

 


 



« Retour
Retour au haut de la page
Imprimer cette page Envoyer cette page à un ami

Beaubois
521 6ième Avenue
Saint-Georges (Québec, Canada)
G5Y 0H1

Date d'impression : Lundi 23 octobre 2017
Téléphone : 418 228-5104
Télécopieur : 418 228-3524
Sans frais : 1 800 463-2237
Courriel :
Site Internet : http://www.beaubois.ca/